Avec Foucault

La pensée de Michel Foucault connaît depuis plus de trente ans un rayonnement international considérable. Ce rayonnement tient à ce que les principaux thèmes de la pensée de Foucault, en particulier ceux qui ont été développés dans son œuvre à partir des années 1970, sont apparus très rapidement comme des outils indispensables pour comprendre et analyser certains des enjeux majeurs de nos sociétés contemporaines :
– la nature et les formes de la confrontation politique dans l’espace public,
– le rapport entre les minorités (de genre, de « race », de classe) et les pouvoirs institués,
– la puissance transformatrice des luttes sociales et les paradoxes de la « résistance » civique (prise dans les relations de pouvoir auxquelles elle s’adresse),
– ou encore la question de l’identité (à travers les politiques de la sexualité et les normes du genre).
Ces thèmes ont été élaborés et déployés depuis plusieurs années dans le champ très riche des Cultural Studies, des études de genre et des réflexions sur l’articulation entre démocratie politique et question sociale (liée aux luttes des minorités).
Le projet TaFac (Travailler avec Foucault : approches contemporaines) se propose d’évaluer et de discuter l’actualité de notions centrales de la pensée foucaldienne comme celles de biopolitique, de gouvernementalité, d’assujettissement et de subjectivation, de norme (normalisation/normation), de résistance, d’identité. Cela suppose à la fois de restituer à ces différentes notions leur ancrage théorico-pratique, d’établir leur point d’émergence au sein des généalogies foucaldiennes et d’évaluer leur pertinence pour penser les tensions qui traversent notre monde contemporain et les évolutions qui marquent nos sociétés : par exemple en ce qui concerne le rapport aux institutions politiques et aux formes de l’expression démocratique, ou encore en ce qui concerne les constructions sociales de l’identité, à travers les prismes du genre et de la « race ».
Dans cette perspective, la confrontation des recherches menées en France et au Brésil autour ou à partir de la pensée de Michel Foucault constitue l’un des axes majeurs du projet « TaFac ». Il s’agit en effet de faire « réagir » les unes sur les autres les modalités d’appropriation et d’usage des concepts foucaldiens des deux côtés de l’Atlantique afin de nourrir des échanges autour de la valeur critique et de la portée politique de ces concepts. Pour faire droit aux effets d’hétérogénéité dans la réception et la reprise contemporaine de la pensée de Foucault en France et au Brésil, le projet « TaFac » s’ordonne autour de trois grandes thématiques de recherche qui orienteront les réflexions menées dans le cadre de rencontres transatlantiques (séminaires, colloques) et qui alimenteront le carnet de recherche.
1. Enjeux politiques contemporains : figures de la biopolitique : cette thématique se propose d’évaluer la pertinence du concept de « biopolitique » en interrogeant ses différentes déclinaisons contemporaines (de Foucault à Agamben, en passant par Negri et Esposito) et leur fonction stratégique au sein de notre actualité (par exemple pour penser notre rapport – politique, économique, culturel – aux phénomènes récents de migration).
2. Identités, genre et vulnérabilités sociales : les logiques de l’exclusion et la puissance de la résistance : cette thématique se propose d’interroger, à partir de Foucault, les politiques de l’identité (et de la reconnaissance) dans l’articulation qu’elles manifestent avec les problématiques du genre et la dimension de l’invisibilité sociale. Quelles formes de résistance opposer aux normes sociales qui orchestrent l’exclusion de certaines formes de vie, de certains corps ?
3. Histoire et théorie des discours : ressources critiques d’une épistémologie des savoirs : cette dernière thématique entend revenir sur l’articulation entre savoir et pouvoir, élaborée par Foucault dans le versant généalogique de son œuvre. Quelles sont les modalités d’élaboration (et de transformation) des savoirs qui organisent les formes de vie et qui soutiennent les opérations du pouvoir sur les vies ordinaires ? Et quelle place accorder aux « savoirs assujettis » dans la critique des institutions ?
Le carnet de recherche Avec Foucault sera ainsi un outil de réflexion philosophique au service des chercheurs en études politiques et sociales contemporaines.